La commission fédéral pour la lutte contre le bruit recommande une adaptation plus stricte des «valeurs limites pour le bruit du trafic routier, ferroviaire et aérien»  dans un rapport publié en décembre 2021.

“Vu le nombre très élevé de personnes déjà exposées aujourd’hui à des niveaux sonores nuisibles ou incommodants, la Commission estime qu’il est primordial de poursuivre les efforts en cours visant à limiter le bruit et de les renforcer là où il est possible de le faire.” (5.6 Recommandations)

Ces recommandations se fondent sur une analyse approfondie de la littérature scientifique relative aux effets d’une exposition au bruit sur la santé. Elles tiennent également compte de l’expérience acquise dans l’application de l’ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB) et de la jurisprudence dans le domaine du bruit lié à l’environnement.

En Suisse, la protection de la population contre le bruit est un objectif constitutionnel (art.74). Mis en oeuvre notamment par l’Office Fédéral de l’Environnement avec qui Securaxis est fier de travailler pour l’aider à remplir ces objectifs.

Intégralité du rapport ici