Blog

Securaxis intègre le projet fribourgeois de plateforme de visualisation de la circulation.

By May 21, 2020 No Comments

De la « smart city » au « smart territory » … Le réseau intelligent qui gérera le trafic à Fribourg et Bulle intègrera la technologie Securaxis d’analyse du son. 

Le canton de Fribourg lance un projet de plateforme de visualisation de la circulation pour les villes de Fribourg et Bulle. « L’objectif est d’aider ces 2 villes qui font face à un développement démographique important, à résoudre leur problème de trafic routier, de bruit et de qualité de l’air. Nous allons pour cela créer un réseau intelligent de mesures couvrant l’ensemble de leur territoire » a expliqué le chef de projet Jacques Robadey au quotidien fribourgeois La Liberté.  Cet outil permettra la prise des mesures de trafic, de bruit et de qualité de l’air, avec la possibilité de de capter à terme d’autres données selon les besoins.  

Réflexion territoriale

Travailler en parallèle sur 2 centres urbains, Bulle et Fribourg, envisager ensuite un déploiement « à l’ensemble du canton » comme le mentionne Jacques Robadey, inscrit ce projet dans une vision plus large que celle de la  « smart city » (ville numérique, ville intelligente, qui utilise les technologies de la communication et de l’information pour devenir plus efficiente, améliorer la qualité de vie ses habitants, et réduire ses coûts de fonctionnement) , celle d’un « territoire intelligent ». 

 S’appuyer sur le développement du numérique et de la data pour améliorer la qualité de vie des habitants n’a pas à s’arrêter aux limites d’une ville. Les nouvelles technologies permettent justement un élargissement du concept et ainsi d’intégrer y compris les localités les plus petites dans un ensemble cohérent. Les solutions urbaines ne peuvent pas être simplement plaquée sur la réalité des territoires, d’où l’importance dès le début d’un projet – tel celui de plateforme de visualisation du trafic – d’avoir cette vue d’ensemble territoriale, de comprendre qu’une ville s’inscrit dans un espace plus large. Il est évident que les flux ne s’arrêtent pas à la limite d’une ville, il suffit de penser trafic et pollution par exemple. La petite taille des villes suisses oblige – heureusement – à réfléchir en termes de « territoire intelligent » (smart territory) plutôt qu’en “ville intelligente” (smart city). 

Securaxis se réjouit de faire partie de ce projet régional ambitieux en qualité de “membre associé” aux côtés des institutions publiques concernées, de 3 instituts de la HEIA-FR (ISIS, Energy, Icosys), et de 5 autres entreprises privées (Softcom, Franic Technologies, Wifx, Groupe E Connect, Gruyère Energie).